Le portail ferroviaire de Guillaume Bertrand

Transports urbains TER Limousin Limoges noeud ferroviaire Trains à grande vitesse
Des images de trains Liens Portail ferroviaire Mon blog

Les trains à grande vitesse en Italie
Pendolino | ETR 500 | International | Gares | Carte | Présentation


Le pendolino "ETR 450" de première génération  encore en service commercial en 2009.

Le Pendolino

En Italie, le coût de réalisation des lignes à grande vitesse est beaucoup plus élevé qu'en France en raison du recours à un nombre d'ouvrages d'art (tunnels, viaducs...) beaucoup plus important. Du coup, la réalisation d'un réseau de lignes à grande vitesse a pris beaucoup plus de temps. La technologie pendulaire a été développée en Italie depuis le milieu des années 1960. Elle permet d'augmenter la vitesse des trains sans entraîner la construction de nouvelles lignes. Elle a facilité la réduction de temps de parcours même dans des régions aux liaisons ferroviaires sinueuses.


Un ETR 450 en gare de Rome Termini
en partance pour Pérouse.

ETR 450

Ces rames pendulaires ont été les premières du genre a être construites en série (15 exemplaires) et constituent à ce titre un emblème des chemins de fer italiens. Leur mise en service est intervenue en 1988. Dés le départ elles ont emprunté la première ligne nouvelle (la Diretissima) entre Florence et Rome avec une vitesse de pointe atteignant les 250 km/h.

Si au départ elles ont assuré les principales relations du pays, elles ont été assez rapidement supplantées par les ETR 500 sur les lignes à grande vitesse et les pendolino de nouvelles générations. En 2009, elles ne circulaient plus sur les lignes à grande vitesse et étaient affectés à des dessertes telles que Rome - Pérouse ou Rome - Ancône jusqu'à 220 km/h pour les meilleures sections.

Une rame ETR 450 en livrée publicitaire vient d'arriver en gare de Rome Termini en provenance d'Ancône.


Une rame ETR465 vient d'entrer en gare de Rome
Termini en provenance de Taranto

ETR 460/465

Trenitalia a fait l'acquisition de 10 rames construites par Fiat  qui son entrées en service à partir de 1994. Elles sont dotées d'un système de pendulation active plus performant que celui de l'ETR 450. Trois rames de ce parc avaient été modifiées pour circuler en France. Après l'abandon de la liaison Milan - Lyon, ces trois rames ainsi que le reste de la série ont été transformées en ETR 465. Ces dernières peuvent désormais circuler sur les lignes nouvelles  équipées du courant 25kV alternatif.

Aujourd'hui encore, sous le nom "Eurostar", elles assurent différentes relations nécessitant de parcourir à la fois des sections de lignes à grandes vitesse (250 km/h) et de lignes classiques (jusqu'à 220 km/h) tout en complétant le service des ETR 450. Les destinations desservies au départ de Rome sont Ancône, Pérouse, Calabre (Lamezia, Taranto, Reggio di Calabria), Ravenne et Rimini.


Une rame ETR 460 en gare de Limoges Bénédictins.
Elle avait servi à des expérimentations de pendulation
sur la ligne Paris - Limoges - Toulouse en 1997.


Une rame ETR 465 dans une nouvelle livrée extérieure.
 


Une rame ETR 480 quitte la gare de Florence
 pour Vérone - Novembre 2002.

ETR 480/485

Hormis les aspects décoratifs, Il n'y a vraiment très peu de différences avec la série des ETR460/465 sauf que ces rames ont été prévue pour recevoir par la suite de nouveaux équipements électriques. Les 15 rames furent mises en service à partir de 1997 avec la seule possibilité de circuler sur des lignes alimentés en 3000V continu comme c'est le cas sur le réseau classique en Italie et sur la première ligne nouvelle Rome-Florence. A partir de 2004 elles ont été transformés en ETR 485 pour aussi circuler sur les nouvelles lignes à grande vitesse équipées en 25kV alternatif. Actuellement elles sont progressivement modifiés pour être intégrées au service Frecciargento.


Une rame ETR 485 avec une livrée "business"  histoire de montrer au public que l'on cherche à dérouler le tapis rouge spécialement en faveur des hommes d'affaires.


Sur cette photo la livrée "frecciargento" que l'ensemble des ETR480 devenus ETR485 vont revêtir
pour assurer ce type de services.

Service "Frecciargento" (Flèche argent)
Le parc est constitué de rames de type Pendolino des séries ETR485 et 600 pour effectué des services rapides par l'emprunt des lignes à grande vitesse (250km/h) et l'usage de la pendulation sur les lignes classiques pour vitesse atteignant les 220 km/h. Les liaisons partent toutes de Rome pour Bari, Brindisi, Foggia, Gênes, Lamezia Terme, Lecce, Padoue, Paola, Reggio Calabre, Venise et Vérone.


ETR 600 en partance pour Venise ici en gare de Rome Termini - Il y a
26 liaisons quotidiennes
depuis décembre 2009.

ETR 600

Ces rames pendulaires de dernière génération ont été fabriquées par Alstom (qui a racheté la branche ferroviaire de Fiat). Elles sont équipées dés le départ des deux systèmes d'alimentation électrique utilisés en Italie (3kV continu et 25kV alternatif). Fait nouveau dans ce pays, elles sont équipées d'un système d'accouplement automatique du même type que les TGV.

Elles ont été commandées en premier lieu par Trenitalia en 14 exemplaires pour assurer le service "Frecciargento". Les ETR 610 du même type mais équipées de systèmes d'alimentation différents seront utilisées sur les liaisons entre l'Italie et la Suisse.

En gare de Rome Termini on distingue très clairement le nez en forme de canard
et le système de trappes recouvrant le mécanisme d'accouplement des rames.

Pendolino | ETR 500 | International | Gares | Carte | Présentation
Accueil